Menu

Défaillances d'entreprises au 3ème trimestre 2020

Lundi 16 Novembre 2020


Zone de texte

Les deuxième et troisième trimestre de l’année ne sont pas encore impactés par la crise sanitaire de la COVID-19 concernant les défaillances d’entreprises, et ne reflètent pas les difficultés rencontrées par le monde économique. En Corse comme sur l’ensemble de la France métropolitaine, la tendance est à la baisse. Tout d’abord cela tient au fait que le confinement a réduit l’activité des juridictions commerciales ainsi que des évolutions réglementaires qui modifient temporairement les dates de caractérisation et de déclaration de l’état de cessation de paiement. Aussi, les mesures de soutien mises en place par l’État et la Région ont permis de limiter momentanément les faillites. 

Ainsi, fin septembre le cumul sur douze mois du nombre de défaillances d’entreprises est de 267, c’est en chute par rapport à la période de août 2018 à septembre 2019 : - 36,1 %. 

Le nombre de défaillances – en cumul sur 1 an – est également en baisse sur un trimestre, soit – 6,6 %. 

Au national, les défaillances enregistrent le même déclin dans des proportions inférieures à celles de la Corse, soit – 30,8 % sur une année, mais plus favorable sur un trimestre : – 9,6 %. 

À l’échelle des anciens départements, les décroissances s’apprécient à la fois sur un trimestre et sur un an. Cependant, ces tendances sont davantage perceptibles en Corse-du-Sud sur un trimestre soit - 10,6 % contre en Haute-Corse – 2,2 %. En revanche sur un an, l’écart se resserre, la baisse est de 35,4 % dans le sud et de 36,8 % dans le nord.  
 


 

Lors de ce troisième trimestre, les secteurs qui recensent les plus importantes parts de défaillances sont l’Hébergement et restauration, soit 23,4 %. Suivis de l’Enseignement, santé humaine, action sociale et services aux ménages avec 19,1 %, et à parts égales la Construction, et leCommerce et réparation automobile, soit 17 %. 

 

Dans le même temps, les tribunaux de commerce Corses ont procédé à seulement 32 jugements de liquidation judiciaire sur les deux trimestres cumulés, alors qu’ils en comptabilisaient 52 lors du premier trimestre de l’année. 

 

 


           



344 679
Population estimée au 01/01/2020

9 643 M€
PIB en valeur (2018)

46 635
Nombre d'établissements actifs au 31/12/2015

83 795
Effectifs salariés du secteur privé (3e trim. 2019) - données CVS

8,4%
Taux de chômage (3e trim. 2019)

Sources : Insee; Eurostat; ACOSS.

Suivez-nous