Menu

La Stratégie Régionale d'Innovation

Mercredi 9 Avril 2014

Les fonds structurels européens constituent un levier important pour aider à diffuser la culture de l’innovation, soutenir les entreprises dans la réalisation de leurs projets innovants et appuyer plus largement les territoires dans la valorisation de leurs potentiels pour l’innovation. C’est dans cette optique que les régions françaises ont élaborées une « Stratégie Régionale de l’Innovation » (SRI).



Les SRI sont portées par trois ambitions

  • une approche stratégique fondée sur un diagnostic partagé des atouts et des faiblesses du territoire, dans un dialogue avec l’ensemble des partenaires socio-économiques ainsi que des acteurs locaux et régionaux ;
  • la volonté de faire prévaloir une vision élargie de l’innovation sous toutes ses formes ;
  • une amélioration constante de la coordination entre les politiques nationales, locales et européennes en faveur de l’innovation.
Les SRI insufflent une dynamique nouvelle aux actions déjà fortes conduites en région en faveur de l’innovation et des entreprises, non seulement en créant les conditions d’un accroissement du nombre, mais aussi de la réussite des projets innovants.
 

La SRI Corse : un investissement pour la compétitivité

La Stratégie Régionale d'Innovation

En Corse, la stratégie régionale de l’innovation place l’innovation non comme une finalité mais comme un moyen, un vecteur du développement économique et social.


L’innovation doit ainsi être considérée comme un investissement pour la compétitivité de l’économie corse, de ses entreprises et ses salariés. Elle présente des coûts initiaux, dont les délais de retour sur investissement ne peuvent être assumés seuls par l’entreprise dans une économie insulaire et un marché étroit. Ainsi, une politique publique d’innovation trouve tout son sens : le financement public peut avoir un effet levier significatif, que ce soit en matière de création d’emplois, de valeur ajoutée, d’investissements en Corse, etc. Cette politique doit se développer en partenariat avec les acteurs privés, dont les moyens financiers et humains sont des ressources indispensables.

Les enjeux de la SRI Corse

 

La SRI apporte des réponses concrètes: création d’aides ou de fonds d’amorçage, déploiement d’instruments d’ingénierie financière, de garantie, de co-investissement orientés vers l’innovation, avec notamment l’appui des fonds européens en région (FEDER).

Des initiatives pratiques et ciblées répondant parfaitement aux trois enjeux identifiés de la Stratégie Régionale d’Innovation :
 
  • Enjeu n°1 : renforcer le partenariat et la coopération, vecteurs décisifs d’innovation
La stratégie repose sur un partenariat étroit entre pouvoirs publics et acteurs privés, que ce soit au niveau de la gouvernance ou de la mise en place d’actions. L’implication de tous les acteurs concernés contribue à articuler la stratégie d’innovation avec les autres politiques, elle apporte une cohérence d’ensemble. La mise en œuvre de ces démarches collectives, en mobilisant les ressources et les compétences nécessaires, a un impact positif sur les capacités d’innovation.
 
  • Enjeu n°2 : diffuser la culture de l’innovation, en incluant tous les secteurs d’activité
C’est une priorité forte pour la SRI: toute entreprise, quel que soit le secteur d’activité, doit se sentir impliquée dans la dynamique régionale d’innovation. Cela suppose un travail de long terme pour diffuser la culture de l’innovation et développer les compétences pour l’innovation au sein du tissu d’entreprises et des acteurs publics de l’innovation. Sur le court/moyen terme l’objectif est de détecter des idées et passer de l’idée au projet, soit par une détection directe, soit en passant par l’étape intermédiaire de structurations de pôles de compétences.
 
  • Enjeu n°3 : Ouvrir les acteurs corses de l’innovation sur l’extérieur
Cette ouverture se base sur des relations durables et structurées avec un noyau de partenaires tout en restant réactif pour saisir de nouvelles opportunités de coopération. L’attractivité de la Corse doit être renforcée à destination de plusieurs cibles : les étudiants, les chercheurs et enseignants chercheurs, les salariés qualifiés et aussi les entreprises innovantes, afin de favoriser leur implantation.
L’ouverture vers l’extérieur permettra de structurer un réseau de savoir et de savoir-faire utiles et nécessaires pour le développement de projets innovants. Ces opportunités de partenariats devront être lisibles et accessibles à tous les acteurs corses.
La Stratégie Régionale d'Innovation

Les axes d'intervention de la SRI Corse

Dans cette stratégie régionale il est pris pour postulat de replacer le citoyen au cœur du changement, dans cette perspective les ressources humaines jouent un rôle central puisque c’est d’elles que l’innovation peut naître.


La stratégie proposée s’articule autour de quatre grands axes d’intervention :
 
Ces quatre axes d'intervention permettent de répondre aux enjeux identifiés et de rendre plus lisible la politique régionale de soutien à l’innovation.
La Stratégie Régionale d'Innovation

Synthèse de la structuration de la stratégie régionale d’innovation

Axe d’intervention n°1 : Le facteur humain au cœur de la diffusion et de l’accompagnement de l’innovation

Mesure 1.1 : Renforcer le socle de compétences et miser sur la qualité de l’offre de formation.
  • Objectif 1 : Ouvrir la Corse aux cursus d’excellence
  • Objectif 2 : Renforcer le lien Formation Supérieure - Emploi en valorisant l’alternance et la formation continue
  • Objectif 3 : Faire évoluer les formations pour mieux répondre aux évolutions techniques, technologiques et managériales
  • Objectif 4 : Contribuer par des actions de formation à l’intégration de nouvelles technologies ou pratiques innovantes
  • Objectif 5 : Mettre en œuvre des actions de formation à destination des entrepreneurs innovants
 
Mesure 1.2 : Mieux former et intégrer les étudiants stagiaires dans les entreprises (bac+2 à bac+5).
  • Objectif 6 : Renforcer la mobilité étudiante dans un objectif d’employabilité
  • Objectif 7 : Mieux intégrer les étudiants et les jeunes diplômés dans l’économie régionale

Mesure 1.3 - Accroitre la capacité de financement des jeunes chercheurs et optimiser l’utilisation de leurs compétences (bac+5 à bac+9).
  • Objectif 8 : Renforcer la recherche publique par une meilleure intégration des jeunes chercheurs
  • Objectif 9 : Intégrer les doctorants et les jeunes chercheurs (post-doc) dans les entreprises et les établissements publics

Mesure 1.4 - Soutenir les coopérations scientifiques et faciliter l’accueil de nouvelles équipes autour de projets de recherche finalisés.
  • Objectif 10 : Renforcer la pertinence des thématiques

Mesure 1.5 - Rationaliser les activités et les programmes de recherche.
  • Objectif 11 : Mettre en réseau les acteurs locaux de la recherche
  • Objectif 12 : Créer une cellule d’appui au montage de projets nationaux et internationaux 
  • Objectif 13 : Développer la culture de l’évaluation et mettre en œuvre un référentiel dédié

Mesure 1.6 - Rapprocher sciences, entrepreneuriat, innovation et société.
  • Objectif 14 : Améliorer la diffusion de la culture scientifique technique et industrielle
  • Objectif 15 : Développer la culture de l’entrepreneuriat et de l’innovation auprès du citoyen 
  • Objectif 16 : Développer l’esprit d’entreprise et la culture de l’innovation dans la communauté académique et institutionnelle
  • Objectif 17 : Diffuser le concept d’innovation auprès des entreprises
  • Objectif 18 : Développer l’innovation sociale dans les entreprises
  • Objectif 19 : Créer un portail régional de l’innovation
 
Axe d’intervention n°2 : Créer le continuum Enseignement – Recherche – Transfert et Valorisation

Mesure 2.1 : Donner au secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche des infrastructures à la hauteur des enjeux.
  • Objectif 20 : Mettre en œuvre le programme de construction relatif au secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche
  • Objectif 21 : Finaliser les projets de R&D régionaux

Mesure 2-2 - Accélérer le processus de transfert de savoirs, mettre en œuvre les réseaux et les outils d’interface, valoriser les résultats de la recherche.
  • Objectif 22 : Mettre en œuvre les plateaux techniques spécialisés
  • Objectif 23 : Valoriser plus efficacement les projets innovants issus de la recherche

Axe d’intervention n°3 : Animer un réseau d’acteurs pour susciter et détecter des projets innovants, et se tourner résolument vers le marché extérieur

Mesure 3-1 – Renforcer l’insertion des acteurs corses dans les réseaux de connaissance en vue d’en améliorer les impacts sur la société insulaire.
  • Objectif 24 : Créer « un pool de matière grise »

Mesure 3-2 – Renforcer l’accompagnement et les outils pour stimuler l’innovation
  • Objectif 25 : Renforcer la capacité d’accompagnement des entreprises
  • Objectif 26 : Mettre en œuvre des dispositifs de conseil et d’ingénierie en faveur de la structuration du numérique dans l’entreprise au service de sa compétitivité
  • Objectif 27 : Mettre en œuvre un schéma régional d’intelligence économique

Mesure 3-3 – Exporter savoirs et savoir-faire.
  • Objectif 28 : Développer et amplifier l’action régionale en faveur de l’incubation de projets
  • Objectif 29 : Soutenir l’expérimentation
  • Objectif 30 : Soutenir la création et l’animation de clusters
  • Objectif 31 : Prospecter pour attirer des entreprises innovantes
  • Objectif 32 : Organiser et exporter la filière « ingénierie de formation

Axe d’intervention n°4 : Soutenir, accompagner et faire fructifier les projets innovants

Mesure 4.1 : Accompagner les entreprises pour la recherche et l’exploitation de nouveaux marchés
  • Objectif 33 : Accéder aux nouveaux marchés pour commercialiser les innovations produits/services développés sur l’île (Cors export)
  • Objectif 34 : Mettre en place des actions collectives de veille stratégique et d’intelligence économique
  • Objectif 35 : Mettre en œuvre un accompagnement sur les innovations non technologiques (nouvelles formes de marketing, d’organisation et de management)
 
Mesure 4.2. Accueillir des activités innovantes
  • Objectif 36 : Favoriser l’accueil d’entreprises innovantes

Mesure 4.3. Mettre les outils financiers au service de l’innovation
  • Objectif 37 : Créer un fonds d’amorçage
  • Objectif 38 : Lever l’hypothèque du financement du premier brevet pour les PME
  • Objectif 39 : Participer au financement des outils de production
 
Mesure 4.4. : Mettre en place une politique des achats publics tournée vers l’innovation
  • Objectif 40 : Expérimenter des clauses environnementales sur des marchés publics (notamment de travaux)

synthese.pdf Synthese.pdf  (44.24 Ko)
progactionssri.pdf ProgActionsSRI.pdf  (393.81 Ko)


           

Suivez-nous