Menu

Dépôts et crédits des banques à la fin du 3e trimestre 2019 : des investissements et placements plus nombreux que l’année précédente

Mercredi 29 Janvier 2020


L’évolution globale des encours de crédits accordés par les établissements bancaires implantés en Corse s’établit  à +8,8 % entre fin septembre 2018 et fin septembre 2019. Cette progression constante plus soutenue qu’à l’échelle nationale (+6,9 %) est essentiellement portée par la hausse des découverts (+15,8 %) et les crédits d’équipement (+11,3 %). En effet, à la fin du mois de septembre 2019, les compte ordinaires étaient débiteurs de 70,5 millions d’euros selon la Banque de France et accusaient la hausse annuelle la plus marquée depuis plus de 5 ans.
Cependant, en termes de montants, les crédits à l’habitat avec un encours de 4,734 milliards d’euros, représentent le poids le plus imposant (60 %) et enregistrent une croissance de 8,6 % sur un an, imitant la tendance métropolitaine (+7,7 %). Ils sont suivis par les crédits d’équipement qui constituent 30 % des financements accordés avec un montant de 3,388 milliards d’euros. Le dynamisme de ces investissements atteste de la confiance témoignée par les financeurs insulaires aux entreprises ainsi que de la volonté des responsables d’établissements de profiter de la faiblesse des taux pour procéder à des acquisitions.
 
Source : Banque de France-Traitement CorsiStat
 
Parallèlement, les encours de dépôts effectués auprès des banques de Corse, ne cessent d’augmenter à un rythme relativement stable. Ainsi, une croissance annuelle de 5,5 % est observée à la fin du 3e trimestre 2019. Cette tendance est directement liée à la progression des dépôts à vue dont le niveau croît de 7,3 % sur un an. Viennent ensuite les livrets de type « livret A », qui représentent près de 20 % des placements avec un encours de 1,7 milliard d’euros, soit un glissement annuel de +6,4 %. Enfin, les livrets de développement durable sont en progression de 4,6 %. Aussi, l’épargne réglementée et à fiscalité favorable reste prédominante et prisée pour effectuer des placements de précaution et pouvoir disposer de son argent immédiatement en cas de besoin.
 
Source: Banque de France-Traitement CorsiStat

           



344 679
Population estimée au 01/01/2020

9 230 M€
PIB en valeur (2017)

46 635
Nombre d'établissements actifs au 31/12/2015

81 726
Effectifs salariés du secteur privé (4e trim. 2018) - données CVS

8,4%
Taux de chômage (3e trim. 2019)

Sources : Insee; Eurostat; ACOSS.

Suivez-nous